Quels sont les remèdes ancestraux naturels les plus populaires ?

Prendre des médicaments est utile pour se soigner rapidement, mais il ne faut pas oublier qu’il y a toujours des risques d’effets indésirables. Conscients de ces risques, les Français se tournent de plus en plus vers les méthodes de soin naturelles, notamment les remèdes ancestraux issus des médecines traditionnelles, comme la médecine chinoise (MTC).

Toutefois, ces remèdes sont encore peu connus, et encore moins prescrits par les médecins : c’est alors à vous de vous renseigner pour savoir lesquels sont adaptés à votre besoin !

On vous parle des remèdes ancestraux qui vous permettront d’améliorer votre santé globale ou de soigner les petits maux du quotidien comme le rhume.

La spiruline

La spiruline est une algue en forme de spirale de la famille des cyanobactéries, qui existe depuis pas moins de 3 milliards d’années. 36 espèces de spirulines sont comestible (la plus répandue est la Spirulina platensis).

D’abord cultivée en Californie et à Hawaï, on peut en acheter aujourd’hui dans le monde entier. La spiruline prend la forme d’une poudre bleu-vert déshydratée, conditionnée en capsules ou en vrac ; on la consomme sous forme de compléments alimentaires, à raison de 200 mg à 1,4 g, 2 à 3 fois par jour.

Un super aliment ?

Qualifiée de « super-aliment », la spiruline est réputée aujourd’hui principalement pour sa teneur en protéines de bonne qualité (55 % à 77 % d’acides aminés « bio-disponibles », dont les 9 essentiels) et en antioxydants (qui luttent contre le stress oxydatif), mais aussi pour son effet stimulant : elle permet de booster le système immunitaire, d’améliorer l’endurance, et de favoriser la récupération après l’effort.

Selon son origine, elle sera également plus ou moins riche :

  • en fer,
  • cuivre,
  • magnésium,
  • bêta-carotène,
  • et enfin acide gamma-linolénique (de la famille des oméga-6).

Faible en calories, on peut tout à fait la consommer dans le cadre d’un régime amincissant : c’est même d’ailleurs conseillé puisqu’elle a des propriétés coupe-faim et détoxifiantes !

Grâce à toutes ces propriétés, la spiruline est un remède naturel contre certaines pathologies, notamment l’hypercholestérolémie, le diabète, la rhinite allergique…

Le Ginseng

Parmi les remèdes ancestraux naturels issus de la médecine traditionnelle chinoise, le ginseng est certainement le plus connu et le plus apprécié. Cette plante médicinale de la famille des « araliaceae » (Panax ginseng Meyer) est un stimulant naturel, avec de nombreux bienfaits au niveau physique mais aussi au niveau cognitif.

Originaire d’Asie (plus particulièrement de Chine et de Corée), où elle est cultivée pour ses bienfaits sur la santé depuis des millénaires, cette racine est aujourd’hui cultivée dans une grande partie du monde. On la consomme sous forme de compléments alimentaires.

Le Ginseng va notamment participer au maintien des fonctions cognitives, stimuler la mémoire, et aider à lutter contre la dépression ; mais aussi stimuler l’organisme et lui apporter de la force et de la vitalité. Consommé pendant une convalescence, le Ginseng améliore la récupération. Il est également très prisé des sportifs car il permet d’améliorer les performances physiques et l’endurance. Comme le curcuma, il a également des propriétés anti-inflammatoires et antioxydantes.

Pour profiter de ces bienfaits, il faut s’assurer de choisir du ginseng rouge de Corée (le plus bénéfique), titré à plus de 15 % en ginsénosides (un principe actif qui a des effets anabolisants et adaptogènes).

Soigner un rhume naturellement

Pour soigner des petits maux du quotidien, comme les rhumes, vous n’avez pas forcément besoin de médicaments : les remèdes naturels ancestraux sont très efficaces pour vous soigner rapidement !

La phytothérapie est une méthode de soin naturelle qui consiste à se soigner par les plantes : pour soigner un rhume, les possibilités sont multiples !

Pour déboucher votre nez pendant un rhume, vous pourrez par exemple utiliser de l’huile essentielle d’eucalyptus radié ou de niaouli : inspirez au-dessus du flacon, ou d’un mouchoir imbibé de quelques gouttes, 4 à 6 fois par jour.

Vous pouvez également boire une tisane de fleurs de sureau, une plante réputée pour ses propriétés anti-inflammatoires et antivirales (200 mg à 400 mg par jour, sous forme d’extrait sec).

Guérir de la toux

Pour guérir une toux, prenez une cuillerée de miel ou de sucre en poudre avec une goutte d’huile essentielle de Ravintsara, 3 fois par jour. Vous pouvez également boire 3 à 4 fois par jour une tisane de thym avec une cuillérée de miel et quelques gouttes de jus de citron.

De même, l’échinacée pourpre et le pélargonium sont deux plantes qui peuvent faciliter la guérison d’un rhume. On les consomme sous forme d’extrait sec, à raison de 20 mg 3 fois par jour.

Sachez également que ne pas se moucher permet de limiter la propagation des microbes et donc de ne pas empirer le rhume ! A la place, prenez l’habitude de vous laver le nez avec de l’eau ou une solution riche en minéraux et en oligoéléments, comme l’eau de mer.

 

[Total : 0   Moyenne : 0/5]

Poster un Commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des