krill

L’Huile de Krill, ses multiples vertus pour une consommation modérée

5 (100%) 1 vote

L’huile Krill n’est pas forcément très connue, bien qu’elle ait pourtant de nombreuses vertus. Cette huile n’est pas végétale, mais produite par un petit crustacé connu sous le nom de « Eurphausia Superba », vivant dans les eaux froides de l’océan Antarctique. Le krill, et cette espèce en particulier, est une sorte de petite crevette qui ne pèse pas plus de deux grammes. L’huile de krill ne se présente pas sous forme de liquide ou d’ampoules comme on pourrait s’y attendre, mais plutôt sous forme de gélules.

Les vertus de l’huile de Krill

L’huile de Krill est composée de vitamine B, d’acides gras (oméga-3), ainsi que de différents minéraux et des vitamines A, D et E. C’est pour cette raison, que l’on peut lui attribue grand nombre de vertus.

Tout d’abord, l’huile de Krill est riche en oméga-3, et en acides gras polyinsaturés, va agir sur le mauvais gras présent dans votre organisme. Ainsi, le taux de mauvais cholestérol va pouvoir baisser tout comme celui des triglycérides. La première vertu de l’huile de Krill est donc de pouvoir aider votre organisme à lutter contre les maladies cardiovasculaires, et en plus, elle va aider à la circulation sanguine.

Autre vertu de cette huile, ses propriétés anti-inflammatoires. Très efficace pour les femmes en période de règles, mais également pour soulager les douleurs liées à l’arthrose.

L’huile de Krill riche en Oméga-3

Outre ces deux vertus importantes, l’huile de Krill peut devenir réellement essentielle à notre quotidien. En effet, grâce à elle, vous pouvez ainsi combler vos apports, souvent insuffisants en oméga-3, acide gras essentiel à notre organisme, mais aussi améliorer votre mémoire ! De plus, elle permet de renforcer les défenses immunitaires et de préparer votre corps avant la période hivernale.

Et l’huile de Krill faisant partie de la famille des huiles de poissons, elle renferme donc les mêmes vertus à savoir :

  • la protection des cellules contre le vieillissement,
  • l’amélioration du transit,
  • la protection de la peau contre les rayons du soleil,
  • la récupération facilitée suite à un effort sportif.

De plus, il ne faut pas oublier que certaines études ont montré que l’huile de poisson, et plus précisément l’huile de Krill pouvait aider à améliorer la vision grâce à ses oméga-3.  Ainsi, elle agit en protection de la rétine et est donc fortement conseillée pour prévenir la dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA).

Posologie, effets secondaires et contre-indications

La posologie de l’huile de Krill doit être déterminée par un professionnel de santé, médecin ou pharmacien qui l’adaptera à votre organisme. Ainsi, il faut tout de même noter que ces gélules ne se prennent pas quotidiennement mais plutôt par cure, ou sur un nombre de jours défini par mois.

krill

Avant toute consommation de ces gélules d’huile de Krill, il faut noter les contre-indications et effets secondaires qui peuvent se produire chez certaines personnes. Tout d’abord, l’huile de Krill agissant sur la fluidité du sang, il peut y avoir des interactions si vous prenez un traitement anticoagulant. Dans ce cas, demandez bien conseil à votre médecin en amont afin d’éviter tout problème de circulation. De plus, sachez que si vous souffrez d’intolérance alimentaire aux fruits de mer et aux poissons, l’huile de Krill pourra provoquer des réactions allergiques, sa consommation est donc déconseillée.

Autre effet secondaire indésirable qui pourra être constaté dans certains cas, les troubles intestinaux de types douleurs à l’estomac ou diarrhée.

L’origine de l’huile de Krill

Lorsque vous achetez des gélules d’huile de Krill il est important que celles-ci soient certifiées par un organisme de contrôle de la pêche. En effet, Greenpeace a dénoncé certaines organisations pratiquant la pêche de Krill en dehors des zones autorisées, ce qui met en danger nos ressources naturelles.

En effet, il faut savoir que depuis plusieurs années maintenant, la pêche du Krill a été réglementée et se pratique essentiellement dans les eaux norvégiennes. Le but est donc de contrôler strictement les quantités afin de veiller à ce qu’il n’y ait pas de conséquence sur la préservation des espèces protégées dans cette région sensible du globe.

Poster un Commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des