huiles essentielles

Les huiles essentielles : petit guide d’utilisation

De plus en plus de personne se tournent vers les huiles essentielles afin de prévenir et soigner les maux du quotidien de manière naturelle. Toutefois, cette utilisation doit se faire en respectant un certain nombre de précautions d’usage. Le nombre d’huiles essentielles existantes sur le marché est aujourd’hui tel qu’il suffirait à remplir une encyclopédie en plusieurs volumes.

Nous n’évoquerons ici les bienfaits de quelques exemples d’huiles essentielles, que nous estimons indispensables pour traiter certains problèmes chroniques.

Quelles sont les huiles essentielles indispensables ?

 

Les huiles essentielles sont très nombreuses, et il n’est pas toujours aisé de s’y retrouver. Toutefois, trois d’entre elles sont des incontournables à avoir toujours dans sa pharmacie :

  • L’huile essentielle de lavande aspic,
  • L’huile essentielle de ravintsara,
  • et l’huile essentielle de menthe poivrée.

Ces exemples d’huiles essentielles permettent de soigner de nombreux maux.

L’huile essentielle de Lavande Aspic contre les brûlures légères ?

En effet, l’huile essentielle de lavande aspic est connue pour ses propriétés antiseptiques. Elle viendra soulager les brûlures (légères), coups de soleil et autres irritations de la peau. Après avoir refroidi la zone avec de l’eau bien fraîche, vous pouvez appliquer l’huile essentielle de lavande préalablement diluée à 50% dans de l’huile végétale.

huiles essentielles

Pour vos problèmes de crampes

L’huile essentielle de lavande aspic est aussi idéale pour calmer les crampes musculaires. Vous pouvez donc l’utiliser en huile de massage pour le dos et pour la nuque, ou toute autre partie du corps (hors visage et muqueuses), il suffit pour cela de diluer 10 gouttes d’huile essentielle dans une cuillère à soupe d’huile végétale.

Votre peau et l’huile essentielle de Lavande Aspic

L’huile essentielle de lavande aspic est également efficace pour soigner les problèmes de peau tels que l’acné. Vous pouvez donc l’utiliser en soin du visage en diluant également dans une huile végétale. Toutefois, la proportion n’est pas la même que pour le corps, limitez vous à deux gouttes d’huile essentielle pour une cuillère à soupe d’huile végétale.

De plus, si vous êtes stressés, ou que vous avez des problèmes de sommeil, diluez une à deux gouttes dans une demi-cuillère à café d’huile végétale et appliquez le mélange en massant votre plexus. Très efficace pour réguler le système nerveux et favoriser un bon sommeil.

L’huile essentielle de ravintsara

L’huile essentielle de ravintsara quant à elle, est générale utilisée au début de l’hiver. En effet, en diffusion, elle permet d’assainir l’air. Pour cela, il vous suffit de vous équiper d’un diffuseur électrique à froid et d’y placer 15 gouttes d’huile essentielle par jour. Voici un guide sur les meilleurs diffuseurs d’huiles essentielles si vous êtes intéressé par la diffusion d’huiles en intérieur.

huiles essentielles

Outre l’assainissement de l’air, l’huile essentielle de ravintsara permet également de se protéger contre les maladies hivernales en appliquant deux gouttes d’huile sur les poignets et les voûtes plantaires chaque jour, durant tout l’hiver. Vous pouvez utiliser cette méthode sur les enfants âgés de plus de 3 ans, à condition d’avoir préalablement dilué l’huile essentielle à hauteur de 10% dans de l’huile végétale.

Si vous êtes malgré tout sujet à un petit coup de froid, prenez deux gouttes d’huile essentielle de ravintsara dans une cuillère de miel trois fois par jour. Vous pouvez faire durer la prise jusqu’à amélioration de votre état. Si cette méthode ne présente aucune contre-indication, il est fortement déconseillé aux femmes enceintes d’utiliser les huiles essentielles par voie orale.

L’huile essentielle de menthe poivrée

L’huile essentielle de menthe poivrée est sans doute l’une des plus utilisées. En effet, cette dernière recèle de nombreuses propriétés diverses et variées. Ainsi, en cas de légers maux de tête, une goutte appliquée sur les tempes permet d’obtenir un soulagement rapide.

En cas de ballonnements ou mauvaise digestion, vous pouvez prendre deux gouttes dans une cuillère de miel. Cette solution appliquée deux à trois fois par jour jouera également un rôle de stimulant.

Les recommandations pour l’utilisation d’huiles essentielles

Les huiles essentielles possèdent de nombreuses vertus, mais aussi des contre-indications qu’il est essentiel de connaître avant toute prise.

Application en diffusion, locale ou orale ?

De plus, la prise d’huile essentielle varie selon les types. Ainsi, certaines nécessitent une application locale, alors que pour d’autres la prise se fera par voie orale. D’autres huiles essentielles ne sont utilisables qu’en diffusion. De même, dans certains cas, une dilution peut être nécessaire.

Compte tenu de toutes ces recommandations, il est préférable de consulter un professionnel avant toute prise d’huile essentielle. Il peut s’agir de votre médecin traitant ou de tout autre spécialiste.

Contre-indications chez les femmes enceintes et enfants de moins de 3 ans

Gardez à l’esprit que les huiles essentielles sont à proscrire chez les femmes enceintes et allaitantes ainsi que chez les enfants de moins de 3 ans.

De plus, lors d’une application locale, il est essentiel d’éviter les muqueuses. Ainsi, ne les utilisez pas sur les zones intimes, sur les yeux, le nez ou les oreilles. Pour éviter tout incident, lavez-vous soigneusement les mains après chaque utilisation.

La conservation des huiles essentielles

Les huiles essentielles se conservent plutôt bien, si les flacons sont conservés à l’abri de la lumière et de la chaleur. Toutefois, évitez de les utiliser si vous les avez ouvertes depuis plus de deux ans. Certaines huiles, telles que les essences d’agrumes, doivent être conservées au frais, tout comme les hydrolats.

En cas de projection d’huile essentielle dans vos muqueuses, rincez-vous avec de l’huile végétale. Même chose si vous ressentez une irritation après une application cutanée. Dans le cas d’une ingestion, il vous faudra avaler du charbon végétal qui a un fort pouvoir absorbant. Cela ne vous dispense pas d’appeler immédiatement le centre antipoison pour connaître la marche à suivre.

[Total : 1    Moyenne : 5/5]

Poster un Commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des