L’enneagramme et les 9 profils

5 (100%) 1 vote

Nous allons décrire aujourd’hui les 9 profils psychologiques types de l’enneagramme que ce fabuleux outil permet d’approcher. Un mot de l’auteur avant de commencer :

Pendant que vous lirez la description rapide des neufs profils, je vous invite à lire doucement et à fermer les yeux quelques instants à chacun d’entre eux. Certains mots ou expressions vous seront plus familiers que d’autres. écoutez ce que vous ressentez et laissez vous surprendre.Sophie Hardy

L’Enneagramme : le réformateur et le généreux

L’Enneagramme est fait de 9 profils psychologiques.

Base 1 : Le réformateur. On l’appelle aussi le perfectionniste. Il va vers la recherche de la reconnaissance des autres en étant « au dessus de tout soupçons » ! Le réformateur se veut un modèle. Il cherche à comprendre ses erreurs pour les corriger et cherche à se perfectionner. Il dit souvent qu’il a dans sa tête une sorte de curseur qui lui indique que ce qu’il fait ou dit est bien ou mal. Souvent dans des culpabilités du style j’aurais pu faire mieux… Il se juge bien ou mal et a tendance a aussi juger les autres. Il a la volonté de faire changer un monde qui ne marche pas comme il le souhaite. C’est un idéaliste. Il a un sens développé des responsabilités, du respect et est très réaliste. Il aime qu’on reconnaisse son goût du travail bien fait. Il a un sens logique et peut faire preuve d’une grande sagesse, d’objectivité et de véritable tolérance.

Base 2 : Le généreux. Appelé souvent l’altruiste, le généreux essaie de gagner l’amour en (se) donnant. Il a appris à devenir ce dont les autres ont envie ou besoin pour le leur donner. Il a besoin de communiquer avec les autres et a horreur de la solitude. Il aime rendre service et qu’on le considère comme bon et chaleureux Pour être apprécié, il cherche à donner une bonne image de lui-même. Il a tendance à réprimer ses besoins et ses désirs. Ce qui compte pour lui, c’est d’être reconnu et aimé. Il aime encourager et détecte en un clin d’oeil ce dont l’autre a besoin. Il a du mal a dire non et peut oublier de s’occuper de lui-même.

L’Enneagramme et jeu des apparences

L’Enneagramme propose des profils plein de raffinements pour lesquels l’apparence est une donnée essentielle à leur compréhension.

Base 3 : L’épatant. Appelé aussi le battant, l’épatant a choisi de gagner l’amour et la reconnaissance des autres en devenant quelqu’un de performant et d’actif. Il cherche avant tout à donner l’image de quelqu’un qui réussit. Son apparence est donc essentielle. L’épatant est un profil de l’Enneagramme qui redoute l’échec. Il cherche à exister à travers le « faire ». Être le meilleur ! très actif et rapide dans ses décisions, impatient, travailleur insatiable jusqu’à oublier sa fatigue. Il a toujours plusieurs objectifs en même temps et redoute le vide dans son emploi du temps. L’inactivité est mal vécue voire intolérable. Il aime le défi et la compétition et développe un grand sens de l’efficacité. Pense qu’il n’aura pas suffisamment de temps pour tout réaliser dans sa vie.

Base 4 : L’original. Appelé aussi le tragico-romantique, l’original se sent souvent seul, abandonné et cherche à combler ce vide en valorisant l’intensité des émotions et des sentiments. Il développe une grande sensibilité. Il se sent incompris : « personne ne peut vraiment me comprendre ». Il aime se sentir différent et authentique. Le banal et la routine ne sont pas dans son registre. Il est attiré par « l’inatteignable » et a un goût affirmé pour l’esthétique, la décoration, l’art, la musique, la peinture à travers lesquels il exprime souvent ses émotions intérieures vécues dans une grande amplitude. Il recherche une relation affective souvent idéalisée et qui lui apporterait des émotions fortes et souvent renouvelées, l’Amour avec un grand A !

Base 5 : L’expert. Appelé aussi l’observateur, l’expert perçoit le monde extérieur comme envahissant. Il se protège en mettant un périmètre de sécurité entre lui et les autres. Il recherche une place d’où il peut observer sans être en danger et d’où il peut participer sans s’engager. Ce mode d’attention lui permet de comprendre et d’expliquer les choses tout en tenant la vie à bonne distance. Réservé, calme, d’humeur plutôt égale il aime comprendre comment le monde fonctionne et s’instruire. C’est un mental et cherche à comprendre et à analyser. Il préfère mener une vie simple, a un humour ludique et rêve de grandeur. Il a une forte autonomie dans le travail, c’est un « intellectuel ». Il peut apparaître froid et distant.

Se reconnaitre soi-même par grâce à l’Enneagramme

Base 6 : Le vigilant. Appelé aussi le loyaliste, le vigilant a l’impression que le monde n’est pas fiable et qu’il est rempli de dangers potentiels. Envahi par le doute il est hésitant et a du mal a se positionner et ne supporte pas le manque de parole. Il peut passer d’une grande confiance à très peu de confiance en lui. Face à cela, 2 types d’attitudes sont possibles. La première stratégie (dite phobique) consiste pour lui à se focaliser sur le danger, à scanner l’environnement en vue de déceler d’éventuelles menaces et à se programmer pour les éviter. L’autre alternative (dite contre-phobique) consiste à foncer vers toute forme de danger pour s’y mesurer. Sa pensée doute , objecte et contre dit. Il cherche à vérifier et recherche les failles possibles pour prévoir les implications et les conséquences. Il va développer de grandes capacités d’intuition et a horreur de l’autorité, quelque fois pessimiste, il a un sens de l’humour plutôt caustique. Il peut être septique et loyal jusqu’à l’excès.

Base 7 : L’épicurien. Appelé aussi le généraliste, l’épicurien a éprouvé les limites de ce monde contraignant. Il cherche à tout prix à éviter les limitations et toutes formes d’enfermement. Son attention se focalise sur les possibilités futures qui peuvent lui rendre la vie agréable et positive. Il valorise les options multiples, relativise l’autorité, cherche à éviter la souffrance. La joie de vivre son esprit vif et actif le caractérise. Il aime la fête et le changement. Il entreprend beaucoup de choses à la fois et aime avoir du choix , il attend souvent le dernier moment pour se décider ce qui lui donne l’impression d’être libre. « La vie est courte, il faut en profiter ! ». A la recherche de plaisirs multiples et variés il aime qu’on le surprenne au dernier moment. C’est un optimiste enthousiaste et créatif qui aime innover. Il va se disperser dans des activités multiples et n’ira pas toujours au bout de ses projets.<

Base 8 : Le justicier. Appelé aussi le chef, le justicier perçoit le monde comme dur et injuste. Un monde où il y a des faibles et des forts et où apparaître faible est dangereux, il cherche à gagner le respect en se montrant puissant et en dissimulant sa fragilité. Il forge son chemin par la force et préfère vous avoir contre lui plutôt que de ne pas savoir où vous vous situez. Son attention est centrée sur les rapports de pouvoir ainsi que sur le contrôle de l’espace et de l’autorité. Il aime le parler franc et direct et a de l’énergie à revendre ! Défend les faible et ne supporte pas l’incompétence et les tracas ou lenteurs administratives. Il aime les situations fortes et les gens de caractère.

Base 9 : Conciliateur. Appelé aussi le médiateur, le conciliateur a le sens du compromis et a du talent pour la médiation. Il a un tempo un peu lent, calme et gentil. Il a horreur des conflits et ne prend pas position facilement de peur de rompre l’harmonie. Il préfèrera alors s’oublier tout simplement. Son attention est centrée sur l’harmonie. Facile à vivre et agréable il est jovial aime rire et cherche instinctivement à fusionner avec son environnement et à s’y sentir bien. Il perçoit le positif et le négatif de chaque personne, de chaque situation, se met facilement à la place des autres, il a un grand sens de l’écoute. Il a du mal à supporter la pression et cela a pour effet de le ralentir.

Sophie Hardy

Poster un Commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des