La mutuelle prend-elle en charge l’accouchement ?

Lorsqu’une femme est enceinte, elle a tendance à penser à tout. Comment va se passer l’accouchement ? Vers quel hôpital se tourner ? Qui va m’accompagner ? Les questions qui foisonnent dans sa tête ne manquent pas. Nombreuses sont également les futures mamans qui se demandent si la mutuelle santé prend en charge l’accouchement ou non, et c’est ce que nous allons découvrir tout de suite. Suivez le guide.

Mutuelle et accouchement : comment ça marche ?

Bien que la Sécurité sociale soit censée couvrir entièrement les frais d’accouchement, elle ne prend pas en charge d’autres frais plus importants comme le coût d’une chambre privée ou les dépassements d’honoraires. En principe, ces charges exceptionnelles peuvent être remboursées par certaines mutuelles qui offrent des prestations de ce type comme la mutuelle santé Groupama. Qu’à cela ne tienne, il convient de prévoir une bonne mutuelle pour préparer son accouchement afin d’alléger ses dépenses selon ses besoins :

  • Le lieu d’accouchement : clinique privée, hôpital public, domicile, etc.
  • Le mode d’accouchement : césarienne, voie péridurale ou basse, dans l’eau…
  • Les praticiens intervenants : obstétricien, sage-femme, anesthésiste…
  • Les frais des soins du bébé : avec ou sans assistance à domicile ;
  • Les services souhaités : transport médicalisé, chambre particulière, puéricultrice à domicile…

Frais de maternité : combien propose la Sécurité Sociale ?

Afin de bénéficier d’un remboursement complet des frais d’accouchement sur le tarif conventionné de la sécurité sociale, la future maman devra effectuer un certain nombre de démarches administratives. Avant de choisir une mutuelle accouchement, il faut savoir que les prises en charge de la Sécu varient en fonction du lieu de l’enfantement, dont voici quelques exemples :

Hôpital public

Lorsque l’accouchement a lieu dans un hôpital public, les prises en charge de la sécurité sociale sont différentes selon le type d’accouchement :

  • Accouchement simple : 349,44 € ;
  • Accouchement gémellaire : 423,36 € ;
  • Accouchement par césarienne : 313,50 € ;
  • Restes à charge : frais de confort.

Clinique privée

Comme dans un hôpital public, la Sécurité sociale rembourse les mêmes montants cités plus haut. Seuls les restes à charge de la future maman changent et incluent donc :

  • Les frais de confort ;
  • Les dépassements d’honoraires ;
  • Les surcoûts de la péridurale.

Avec les dépassements d’honoraires qui peuvent aller jusqu’à 2 700€, le coût d’un accouchement naturel peut monter jusqu’à 3 000€, sachant que ces frais ne sont pas pris en charge par la Sécurité sociale afin de minimiser sa participation.

Que couvrent les mutuelles maternité ?

Comme certains frais ne sont pas pris en charge par la Sécurité sociale, il est intéressant de souscrire à une mutuelle maternité afin de bénéficier d’une couverture supplémentaire. Certaines mutuelles proposent des remboursements pouvant aller jusqu’à 450% de la Base de remboursement de la sécurité sociale française (BRSS), notamment pour les dépassements d’honoraires des praticiens intervenants (gynécologues, obstétriciens…).

Afin de réduire les dépenses des futurs parents, les mutuelles spéciales maternité remboursent également d’autres frais tels que :

  • Les tarifs des cours de préparation à l’accouchement tels que l’acupuncture : à hauteur de 35 €/séance ;
  • Les frais de suivi de grossesse ;
  • Le ticket modérateur d’accouchement ;
  • Les frais non couverts par l’assurance santé ;
  • Les montants d’hospitalisation à domicile après un accouchement difficile : épisiotomie, césarienne…
  • La location d’équipements de puériculture : pèse-bébé, tire-lait…
  • Le transport en ambulance de la future maman avant l’accouchement ;
  • Le transport en ambulance de la maman et de son bébé entre l’hôpital et le domicile ;
  • Les soins de confort après la délivrance : chambre particulière, assistance d’une sage-femme ou d’une puéricultrice à domicile après l’enfantement…
  • Les montants des accouchements hors hôpital public : maison de naissances, clinique privée, à domicile, dans l’eau…

En plus de tous ces avantages, les mutuelles maternité proposent également un forfait d’accouchement incluant :

  • Une prime de naissance : environ 500€ ;
  • Une avance des frais d’accouchement dans les milieux hospitaliers privés ;
  • Une participation aux frais de la rééducation périnéale postnatale.

Les complémentaires santé ont également l’avantage d’être plus souples, car les femmes enceintes de 7 ou 8 mois pourront toujours bénéficier d’une mutuelle maternité sans délai de carence, et cela à prix raisonnable. Pour trouver les meilleures couvertures en matière d’accouchement, il suffit de passer par des comparateurs en ligne.

0 0 vote
Article Rating
[Total : 0   Moyenne : 0/5]
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x