La cohérence cardiaque : un petit effort pour un grand bien

5 (100%) 2 votes

Aujourd’hui nous allons parler d’un sujet plutôt en vogue, la cohérence cardiaque. La cohérence cardiaque est une pratique qui entend réguler les troubles émotionnels tous genres confondus (dépression, stress chronique, anxiété périodique etc.). L’ensemble de ces troubles peuvent avoir un impact physiologique sur le long terme, c’est pourquoi la cohérence cardiaque est un exercice de respiration qui semble tout indiquée pour apporter une solution au bien-être de toutes ces personnes.

La cohérence cardiaque et le stress

A priori parler de cohérence cardiaque pourrait laisser penser que l’on parle d’une technique de soins destinés principalement à toutes les personnes sujettes à des difficultés respiratoires et à des problèmes pulmonaires. Mais en réalité, la cohérence cardiaque se destine aux personnes qui présentent des symptômes de stress, d’anxiété quotidienne, ou en situation de Burn-out, un phénomène de plus en plus courant par les mutations libérales amorcées dans les années 80, la crainte du chômage et la dématérialisation continuelle du travail qui sont toutes autant sources d’angoisse que d’atteinte au bien-être.

La cohérence cardiaque agit sur votre corps et votre esprit

La cohérence cardiaque n’entend pas proposer un projet de changement radical de société, c’est entendu ; la cohérence cardiaque n’est qu’une pratique, une technique visant à améliorer le bien-être au quotidien. Recommandée par ailleurs par de nombreux instituts et fédération de cardiologie, la cohérence cardiaque apporte à ceux et celles qui la pratique, une meilleur régulation d’une charge émotionnelle, d’un trop-plein d’émotions accumulées sur une période plus ou moins prolongée.

Une fatigue prolongée du corps n’est pas toujours associée immédiatement un état de stress pour grand nombre de personnes, c’est pourtant une évidence, notamment pour ceux qui ont exercé des exercices de respiration avancée. Après avoir évoqué la théorie, il convient de parler de pratique.

Comment se déroule une séance d’exercice de respiration ?

L’exercice de respiration de la cohérence cardiaque est relativement trivial. En règle générale, le début d’une séance de cohérence cardiaque consiste à respirer en six inspiration/expiration. Mais il faut que cette série d’inspiration et d’expiration soient réalisés par minute. La longueur de cet exercice peut varier entre trois et 5 minutes.

On a communément tendance à estimer, parmi les spécialistes, que la cohérence cardiaque atteint son point optimal à la fin de ce cycle respiratoire de six respirations par minute. Si l’on fait le calcul, six respiration et six expiration, revient à produire un effort respiratoire toutes les 5 secondes. C’est ce que les médecins un petit peu pointilleux exige de la respiration de leurs patients lors d’une écoute des poumons à l’aide d’un stéthoscope.

Une expiration optimale doit être effectuée au niveau de la zone abdominale, le ventre doit se gonfler à l’issue de ce premier exercice. L’expiration doit également être effectuée par le ventre pour expulser l’air. Idéalement, il est préférable de faire cet exercice pendant 5 minutes soit 15 exercices d’inspiration et 15 d’expiration. Il n’y aura pas trop de difficultés pour vous à mettre en pratique ce genre d’exercice, la principale difficulté réside à trouver le bon tempo pour faire vos inspirations et vos expirations.

La cohérence cardiaque : une question de rythme ?

Comme tout exercice non naturel – personne de respire comme tel couramment -, celui –ci demande une certaine rigueur d’exécution. Si vous n’avez pas le sens du rythme vous pouvez vous aider à l’aide d’un chronomètre sur le téléphone portable, d’un ordinateur ou d’un minuteur à cuisine si vous en possédez un, de manière à rendre vos exercices de respiration et de cohérence cardiaque plus efficace et plus complet. Vous pouvez suivre avec les yeux le chronométrage pour caler votre respiration ou alors vous attendez que la minuterie sonne à cinq minutes si vous vous sentez suffisamment coordonnée avec le rythme exigent de la cohérence cardiaque.

Récapitulons, pour une minute de cohérence cardiaque il faut alterner :

  • 6 Inspirations de cinq secondes par le ventre
  • 6 Expirations de cinq secondes par le ventre

Les résultats bénéfiques en termes de bien-être s’observent au bout de quelques semaines, si vous le faites tous les jours bien évidemment. Si vous sautez une séance, vous pouvez en faire deux dans la même journée en les espaçant le plus possible.

Concentrez-vous sur la qualité de vos exercice de respiration

Un petit conseil, inutile de consacrer toute votre attention sur le chronométrage, si au début vos inspirations et vos expirations ne sont pas parfaite ce n’est pas grave cela viendra au fur et à mesure que vous vous exercerez ; l’essentiel est de vous concentrer davantage sur la qualité de votre respiration, vous aurez le temps d’affiner votre rythme est donc par voie de conséquence, votre respiration. Améliorer son rythme s’est donc améliorer sa respiration et réciproquement.

Pour vous aider dans la pratique de la cohérence cardiaque, vous pouvez vous aider de cette petite vidéo très pratique, qui va vous aider à suivre parfaitement le rythme de votre respiration, il suffit de suivre le comportement du petit cœur sur cette animation :

Il existe des techniques particulièrement originales pour vous aider à coordonner ces exercices de respiration notamment celles du Dr O’Hare qui est un des grands spécialistes de la cohérence cardiaque.

La cohérence cardiaque : dans quelles conditions ?

Le calme est idéal pour faire vos exercices de cohérence cardiaque. Il faut être dans de bonnes dispositions, il vaut mieux être seul pour ne pas être déconcentré, à défaut, nous conseillons de vous enfermer dans une pièce, vous pouvez également fermer les fenêtres et vous mettre dans une position confortable mais pas trop. La cohérence cardiaque a quelques exigences en matière de positions physiologiques : il est préférable d’être en posture assises pour effectuer vos exercices de respiration. Le dos doit être bien droit tout en conservant une certaine souplesse pour que vos poumons se remplissent avec efficacité.

  • Seul ou isolé dans une pièce
  • Sans bruit pour garder votre concentration
  • En position assise
  • Dos droit mais sans rigidité

La posture couchée est à proscrire et ne vous aidera pas à respirer par le ventre.
Si vous désirez creuser le sujet sur les biens-faits de la cohérence cardiaque, vous trouverez une vidéo de présentation très intéressante sur le sujet présenté notamment par le DR O’Hare.

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des