Consulter un médecin sans se déplacer avec la téléconsultation

Suivi rapide, réponse aux déserts médicaux, soutien précieux en cette période de Covid-19… La téléconsultation facilite à la fois le quotidien des médecins et des patients en leur permettant de ne pas se déplacer et d’assurer un rendez-vous à distance. Mais comment cela se passe-t-il dans les faits ?

La téléconsultation, dans quel cas ?

Une grande majorité des cas pour lesquels les déplacements chez le médecin sont fréquents peuvent être traités via la téléconsultation.

Parmi eux, on retrouve :

  • Le suivi de pathologies déjà présentes : allergies, diabète, psoriasis…
  • L’avis sur les examens : scanner, radiographie, bilan sanguin…
  • L’avis médical général : fièvre, spasmophilie, céphalées…
  • Le suivi des troubles psychiques

La situation exceptionnelle liée au Covid-19 a quelque peu bouleversé ces conditions afin d’élargir le champ de la téléconsultation. Plusieurs praticiens ont eu l’aval pour assurer la continuité de leur activité à distance : sages-femmes, orthophonistes, ergothérapeutes, psychomotriciens, kinésithérapeutes…

Pour les infirmiers et les médecins, le suivi ou la consultation s’opère pour les patients qui présentent des signes d’infection et tous les autres. Les professionnels de santé ont été également chargés d’assurer le suivi à distance des personnes souffrant de pathologies chroniques et des femmes enceintes.

Consultation à distance : une promesse pour tous ?

D’ordinaire, le médecin qui assure la téléconsultation doit connaître le patient en amont et l’avoir ausculté au moins une fois au cours des 12 derniers mois.

En somme, il s’agit d’entrer en relation avec un médecin qui a une connaissance du dossier médical de la personne – de préférence le médecin traitant – qui suit la téléconsultation. Toutefois, l’urgence de la situation a eu raison de ce point et les conditions se sont assouplies : désormais, la téléconsultation peut avoir lieu entre les patients présentant les signes d’une infection et les médecins disponibles, qu’ils aient eu RDV ensemble auparavant ou non.

Cette mesure reste exceptionnelle et liée à la situation d’urgence : les patients qui ont des médecins traitant sont invités à se diriger auprès d’eux. Ces derniers sont généralement à l’initiative de la demande de téléconsultation, notamment en période où la distanciation sociale est obligatoire.

Dans certains cas, la téléconsultation n’a pas à être explicitement recommandée par un médecin : gynécologie, ophtalmologie, stomatologie, chirurgie orale ou en chirurgie maxillo-faciale, psychiatrie, pédiatrie… Face au caractère inédit de la situation, les patients de moins de 16 ans peuvent également prendre rendez-vous avec un professionnel en ligne.

Enfin, les personnes étant éloignées d’un pôle médical et devant être impérativement auscultées peuvent, elles aussi, faire appel à la téléconsultation ou au télésuivi. Répondre à l’urgence est essentiel.

Un parcours de soin réalisé à distance

Dans les faits, la téléconsultation ressemble (presque) en tout point à une consultation traditionnelle à domicile, au sein d’un cabinet médical ou d’un établissement de santé. À la différence que la téléconsultation est précédée de plusieurs démarches préalables :

  • Une prise de rendez-vous : qu’elle provienne du patient lui-même ou suite à la demande d’un médecin traitant, cette prise de rendez-vous est obligatoire afin que la téléconsultation puisse avoir lieu.
  • Une transmission des informations nécessaires à la téléconsultation : le médecin sera susceptible d’avoir besoin des derniers bilans sanguins ou urinaires, des radiographies ou encore des comptes-rendus de ses confrères et consoeurs.
  • Une consultation via Internet : après avoir confirmé le rendez-vous, la téléconsultation se déroulera via un site Internet ou une application sécurisée. Dans certains cas extrêmes (pas de connexion à Internet, pas de smartphone…), des consultations uniquement par téléphone sont possibles.
  • Une ordonnance reçue par la Poste ou par voie dématérialisée : médicaments, examens complémentaires… Le médecin peut réaliser une prescription qui sera envoyée en format papier ou électronique, de manière confidentielle et sécurisé. Face au Covid-19, les médecins privilégient les envois dématérialisés pour la rapidité d’envoi et de réception.
  • Un compte-rendu rédigé par le médecin chargé de la téléconsultation : à la fin du rendez-vous, le médecin assure la rédaction d’un compte-rendu qui facilitera le suivi du patient.

Aujourd’hui, ce déroulement fait particulièrement sens. Difficultés de déplacements, mesures de distanciation obligatoires, épidémie virulente… Choisir la téléconsultation, c’est veiller à sa santé et à celles des autres, praticiens inclus.

Les conseils pour que la téléconsultation s’opère sereinement

1) Vérifier sa connexion Internet

Pour que la téléconsultation prenne place dans les meilleures conditions, la connexion Internet du patient doit être optimale. Difficile de consulter si la caméra coupe fréquemment ou que le discours est hachuré. Ainsi, il est recommandé de vérifier la bonne qualité de son réseau Internet avant de débuter la consultation à distance.

2) S’assurer que le médecin ait toujours l’accord du patient

Avant de procéder à la téléconsultation, le médecin doit expliquer au patient ce qu’il s’apprête à réaliser et avoir son accord. Si, au cours de la consultation à distance, une nouvelle demande est émise, elle doit obtenir l’aval explicite du patient.

3) Être patient

Dans l’autre sens du terme, cette fois-ci ! La téléconsultation peut demander des ajustements, à la fois de la part du patient et du médecin. Toutefois, si les deux parties consentent à œuvrer pour le bon déroulement de la consultation à distance, tout se déroulera pour le mieux.

Aujourd’hui, la téléconsultation constitue un moyen de désengorger les services d’urgence. Cependant, si les symptômes sont importants, persistants et mettent en danger la vie du patient, appeler le 15 est obligatoire.

0 0 vote
Article Rating
[Total : 1   Moyenne : 5/5]
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x