Acide hyaluronique

Acide hyaluronique : quel âge pour une injection ?

En seulement quelques années, l’acide hyaluronique est devenu la star des injections anti-âge. Un succès qui est principalement alimenté par son efficacité comparée à d’autres solutions anti-âge, mais aussi par la rareté des effets secondaires. Si cette solution antiride est aussi efficace, il convient de se demander s’il y a un âge pour commencer les injections. Si oui, quel est-il ?

Injection d’acide hyaluronique en traitement préventif : qu’est-ce que c’est réellement ?

De plus en plus de personnes ont recours à une injection d’acide hyaluronique comme méthode préventive pour retarder l’apparition des premiers signes de vieillesse. La plupart confondent l’acide hyaluronique avec un soin hydratant ou un boosteur de teint en raison de ses effets sur la peau. Le fait est que cette confusion est due à la présence de l’enzyme permettant cela.

Quand on dit de l’injection d’acide hyaluronique qu’il s’agit d’un traitement préventif, c’est parce qu’elle permet en réalité de corriger un problème qui existe déjà, mais qui en est à ses débuts, dans le but de refréner sa progression. Cette injection est opportune lorsqu’un manque de fermeté commence à se faire sentir au bas du visage et que de légers creux commencent à apparaître. Elle est faite de façon perpendiculaire à la naissance de la ride pour retarder sa progression.

Destiné aux peaux matures pour corriger les imperfections, l’acide hyaluronique sert à renforcer les zones fragiles du visage. Conçu pour répondre à un défaut objectif, cet acide vient atténuer des rides trop marquées, et non les lisser. Il n’est donc pas question de remplir un creux, de gommer une ride imaginaire, ou bien de modifier totalement la physionomie initiale.

Ainsi, faire une injection d’acide hyaluronique lorsqu’on est encore dans la vingtaine et qu’on ne présente aucun des signes apparents que traite cette enzyme est inutile. Il n’y a aucune raison biologique qui pourrait justifier cela, puisqu’avant 30 ans, le visage ne présente aucun des problèmes dont s’occupe cet acide. Il est essentiellement destiné à la réparation esthétique.

Acide hyaluronique : pas avant 30 ans au moins

Pourquoi serait-il plus opportun de demander une injection d’acide hyaluronique à partir de l’âge de 30 ans ? La raison est simple : L’acide hyaluronique est très utilisé en médecine esthétique pour lutter contre les poches, les plis et les rides du visage. C’est un soin anti-âge qui vous permet d’obtenir un résultat rapide, sans avoir à passer par la chirurgie esthétique.

Sa principale action est de détendre la peau pour faire disparaître les rides, tout en redessinant les contours du visage pour faire disparaître les effets du temps. De façon plus précise, il aide le derme et l’épiderme à se régénérer, notamment au niveau des lèvres, du front et des pommettes, etc.

De même, l’enzyme agit comme un tonifiant naturel, redonnant davantage d’élasticité aux peaux qui en manquent. Elle est donc à priori destinée aux peaux qui subissent les effets du temps et de l’âge, car les symptômes susmentionnés, tout comme les problèmes d’hydratation qui en sont responsables, n’apparaissent généralement pas avant l’âge de 30 ans, notamment pour les plus précoces.

L’idéal serait de commencer dès l’apparition des premières rides. À 30 ans, la ride du lion peut être un peu plus marquée et peut donner un air plus sévère. De même, les sillons naso-géniens, ainsi que les expressions d’amertume, peuvent apparaître. Seul votre médecin jugera s’il est opportun de prendre une injection d’acide hyaluronique ou s’il vaut mieux utiliser d’autres solutions anti-âge sans chirurgie.

Acide hyaluronique, légitime à partir de 40 ans

Si les premiers signes de relâchement apparaissent généralement après 30 ans, il ne s’agit très souvent que de cas isolés. Sinon, les signes de vieillissement sont plus visibles à partir de 40 ans. C’est à ce moment qu’il est plus opportun de commencer toute injection d’acide hyaluronique.

Acide hyaluronique

Présenté comme l’une des solutions anti-âge les plus efficaces à ce jour, lacide hyaluronique est naturellement présent dans notre métabolisme. C’est ce qui nous permet de rester jeune et de ne pas ressentir le poids de l’âge. Notre corps en synthétise donc jusqu’à la trentaine, période où la production se met à baisser progressivement.

À partir de la quarantaine, la quantité d’acide hyaluronique synthétisée par le corps connaît une chute brusque pouvant dépasser le tiers de la quantité normale. C’est donc à partir de là que les effets de la vieillisse se font le plus ressentir. À 50 ans, notre corps ne produit plus que 50% de la quantité initiale.

C’est la raison pour laquelle les rides apparaissent encore plus à ce moment de la vie. Une injection d’acide hyaluronique intervient alors comme une solution pour combler le déficit naturel.

[Total : 3    Moyenne : 3.3/5]

Poster un Commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des